Le Canada est le meilleur pays au monde.

L'une des choses qui fait que le Canada est un grand pays est que tout le monde a une opportunité de réussir et de s'améliorer en travaillant dur, et aussi grâce à l'éducation, aux économies, à l'innovation, et à l'entrepreneuriat. Chacun et chacune, peu importe les circonstances à sa naissance, peut gravir l'échelle du succès et offrir une vie meilleure à ses enfants. Ce n'est pas le cas dans la plupart des sociétés dans le monde.

Les socilogues appellent ce phénomène l'ascension sociale. Je l'appelle poursuite du Rêve Canadien.

Les conditions qui permettent à chacun et chacune de poursuivre leur Rêve Canadien n'ont pas été réunies par accident. Le Canada a été fondé sur les principes de liberté économique, d'égalité des opportunités, et sur l'idée que votre caractère et votre contribution comptent davantage que votre passé ou votre statut. Ce sont les principes qui ont construit ce pays et qui nous ont maintenus pendant près de 150 ans.

Je suis profondément attaché à l'idée que l'ascension sociale est ce qui fait que le Canada est un grand pays, et qu'il faut à tout prix la protéger et la renforcer. Je parle d'expérience personnelle.

Mon père est arrivé au Canada à 18 ans en tant qu'orphelin, venu de Hongrie. Il a commencé avec des moyens limités, et en empruntant à ses amis, il a co-fondé Laurentide Financial Corporation, qui en l'espace de deux décennies est devenue un moteur économique majeur comptant plus de 2 000 employés et 220 branches. Le Canada a offert à mon père l'opportunité et la liberté de transformer idées et dur labeur en une meilleure vie pour lui et sa famille.

Je veux m'assurer que les générations futures puissent toujours saisir cette opportunité. Les Canadiens savent qu'un gouvernement qui ne cesse de creuser notre dette ne les aide pas à atteindre leurs rêves. Un gouvernement qui prend une part de plus en plus importante de leurs revenus n'aide pas les Canadiens à bâtir la vie qu'ils souhaitent. Un gouvernement qui met de plus en plus de régulations et d'obstacles sur leur chemin n'aide pas les Canadiens à réussir.

C'est pourquoi nous devons passer de parti d'opposition à parti de proposition, et proposer des idées Conservatrices réalisables qui aideront concrètement les Canadiens à atteindre la prospérité et la réussite.