Pour la plupart des Canadiens, l’atteinte de leurs rêves commence par se trouver un emploi.

Au Canada, nous avons un taux de chômage des jeunes d’environ 14 %. C’est presque double de la moyenne nationale. En même temps, nous avons des milliers d’emplois qui reste vide ou non pourvus par des travailleurs étrangers temporaires.

Nous devons faire mieux pour la prochaine génération pour que les jeunes Canadiens peuvent commencer à atteindre leur potentiel plus tôt.

L’exécution d’un gouvernement efficace avec des impôts faibles et moins de bureaucratie ce n’est pas quelque chose qu’un jeune person qui cherche un emploi s’inquiete de.

Nous avons besoin de briser la barrière historique entre l’éducation et l’emploi, afin que les jeunes acquièrent les compétences nécessaires dans le monde des emplois.

Quand j’ai travaillé en Suisse, j’ai vu directement les avantages du programme d’apprentissage en Suisse. La majorité des diplômés du secondaire ne vont pas à l’université, au lieu il s’inscrit à des programmes d’apprentissage avec des entreprises dans diverses industries. Ce ne sont pas seulement des gens de métier, en fait, elles sont souvent le début d’une carrière professionnelle dans la banque, l’assurance et les produits pharmaceutiques pour nomer quelqu’uns.

C’est un programme “win-win”

  • Les jeunes gagner parce qu’ils sont employés et payés pour acquérir les compétences pertinentes ;
  • les industries gagner parce qu’ils ont la formation de nouveaux employés possédant les compétences directement liées à leur travail ;
  • le gouvernement gagne parce que l’industrie se charge de la formation et fait baisser le taux de chômage chez les jeunes canadiens.

Nous avons besoin de créer ces types d’opportunités pour les jeunes Canadiens.